Saviez-vous que…

  • la principale voie de dissémination du myriophylle en épi se fait par les fragments de tiges ?
  • les hélices de bateau, les pédalos et même les pagaies des kayakistes peuvent fragmenter les tiges et favoriser leur dissémination ?
  • les méthodes de lutte miracle pour le myriophylle, ça n’existe pas.
  • la prévention demeure la meilleure protection.

 

Source : C. Lavoie et B. Lelong, 2016

 

Aidez-nous à diagnostiquer le problème...

Contactez-nous si vous
observez des myriophylles
dans le lac Montjoie :

kusto13@hotmail.com
(Marthe Robitaille)

Source : C. Lavoie et B. Lelong, 2016

Sachez le reconnaître et prévenir sa propagation!

 

Soyez pro-actif pour éviter la contamination de lac en lac

Si vous utilisez votre embarcation sur plus d'un plan d'eau:

  • Retirez les résidus (boues,plantes, poissons et appâts) et jetez-les dans un bac à déchets ou loin du plan d’eau en absence de bac.
  • Nettoyez bien vos embarcations avant la mise à l’eau (remorque à bateau,hélices, bateaux, pédalos, etc).

 

Source : C. Lavoie et B. Lelong, 2016

 

 

Principale mode de dissémination: par les fragments de tiges

 

Source : C. Lavoie et B. Lelong, 2016

 

Comment prévenir sa dissémination? Par la prévention!

  • Ne pas circuler en bateau à hélice ou en pédalo dans les herbiers.
  • Ne pas arracher les tiges.
  • Si votre embarcation est utilisée sur un autre lac, s'assurer de bien la nettoyer, notamment l'hélice et la remorque, avant de la remettre à l'eau au lac Montjoie.

 

Source : Marthe Robitaille, 2016

 

Source : Marthe Robitaille, 2016

Voir le dépliant